Get Adobe Flash player

Teresa Garcia-Rivera : Une issue pragmatique dans un temps plus court

 

Coaching systémique et stratégique 

Une issue pragmatique dans un temps plus court

 

alt

Teresa Garcia-Rivera est psychologue, coach et psychothérapeute. Invitée de l’ICF en décembre 2011, cette spécialiste de la conduite du changement psycho-relationnel a évoqué son approche : l’intervention systémique stratégique brève. Inspirée du modèle de l’Ecole de Palo Alto, cette méthodologie de travail permet, notamment, de résoudre des situations problématiques dans un temps très court. 

 

 

C’est en Californie que Teresa Garcia-Rivera a rencontré les idées et les chercheurs devenus la passion de toute une vie. C’est en effet là qu’ont été jetées les bases d’un de ses outils : l’intervention systémique stratégique brève. Après une maîtrise en psychologie et en sciences de l’éducation,  elle a suivi la formation de psychothérapeute au Mental Research Institute (MRI) de Palo Alto. Soit le berceau des études surla communication, l’interaction et le changement.

 

Avec son collègue Jean-Jacques Wittezaele, Teresa Garcia-Rivera est d’ailleurs devenue la 1ère représentante du MRI à l’étranger. Depuis 2008, elle dirige son propre centre à Paris : le CIRCÉ(Centre d’Intervention et de Recherche sur le Changement et l’Évolution des systèmes humains). Elle intervient également en Belgique et en Suisse.

 

L’équipe du CIRCÉa développé l’intervention systémique stratégique brève. « Celle-ci est utilisée pour résoudre des problèmes familiaux, des problèmes de couple ou individuels,… ainsi que pour dépasser des obstacles, des crises, problèmes relationnels, de même que des problèmes de performance dans le contexte professionnel et de blocages organisationnels dans les ‘grands systèmes’, comme les ministères, les entreprises, les institutions ou les équipes de travail… », explique Teresa Garcia-Rivera. « Le modèle et les techniques de changement sont applicables dans tous les contextes humains. C’est plutôt une méta-stratégie, une sorte de logique permettent de trouver le chemin de la solution. »

En écoutant Teresa Garcia-Rivera, on comprend à quel point la découverte de Palo Alto a été décisive pour elle. Elle estime d’ailleurs Palo Alto particulièrement adapté au développement d’outils de changement en matière de coaching

 

Démonstration en 4 caractéristiques :

1.       Vision systémique

Un des principes de base de Palo Alto est de toujours travailler avec les interactions et non avec les individus eux-mêmes. « La vision systémique d’une situation permet d’éviter une série de problèmes inhérents au coaching. On n’est pas dans une thérapie et cela permet d’avoir une validation externe. On peut ainsi, par exemple, valider le fait qu’un changement ait bien eu lieu au travers de la capacité du coaché à générer d’autres types de relations. Sur certains thèmes comme l’estime de soi, très complexe à mesurer, il est bien plus facile d’avoir un regard interactionnel. La vision systémique permet de voir les choses de façon plus globale.

2.       Une méthode expérientielle

Le coach va pouvoir amener la personne à mettre elle-même en place des stratégies lui permettant de dépasser ses blocages, ses peurs. « Dick Fisch parle par exemple d’une dame qui avait appelé son vétérinaire pour son cheval », raconte Teresa Garcia-Rivera. « Celui-ci avait quelque chose dans la gueule mais chaque fois que le vétérinaire essayait de regarder, la dame, angoissée, s’interposait. Le vétérinaire a alors eu l’idée de lui dire qu’il allait devoir intervenir d’une manière qui pourrait être dangereuse pour le cheval. Ajoutant que le mouvement de la queue pouvait être un indicateur de quelque chose qui n’allait pas. Il a donc demandé à cette dame de surveiller la queue et de lui signaler tout mouvement. En faisant cela, il a construit une stratégie de coopération qui a permis de résoudre un problème commun. »

3.       Brièveté du travail 

Teresa Garcia-Rivera affirme que cette méthodologie permet de résoudre des situations problématiques dans des délais plus courts qu’avec des approches classiques. « Mais ce qui est surtout intéressant dans un cadre bref, c’est le fait qu’il amène un certain état d’esprit dans le chef du coach et du coaché. Il permet d’aller à l’essentiel, de prioriser. On va utiliser des leviers pour aller plus vite. Les personnes vont ainsi constater une amélioration dans un temps court, avec pour conséquence qu’elles vont gagner en optimisme et en foi dans leurs capacités. »

4.       Position de la « non normativité »

« Celle-ci se traduit dans la question suivante : de quelle manière ce problème est-il problématique pour vous ? », explique Teresa Garcia-Rivera. « Cette question essentielle permet déjà de relativiser le problème de la personne. »

 

Pour conclure, Teresa Garcia-Rivera ajoute que pour ceux qui aiment l’efficacité, l’efficience… et l’humour, cette méthodologie est particulièrement adaptée. « Sans compter qu’elle est diversifiée. Car on fait appel à différentes stratégies pour résoudre le problème, pour comprendre, pour co-construire les stratégies avec les coachés, pour définir l’objectif minimal et aussi la manière dont on va convaincre la personne de faire une expérience différente. Celle-ci sera parfois suffisante pour ouvrir le chemin du changement. »

 

Teresa GARCIA-RIVERA – Présentation express 

Depuis plus de 25 ans, Teresa Garcia-Rivera pratique et fait des recherches sur l’intervention systémique brève stratégique appliquée aux psychopathologies lourdes, au « problem-solving » et à la thérapie du couple et de la famille.

Elle a eu l’opportunité de se former au Mexique, aux Etats-Unis, au Canada, en Belgique, en France et en Italie, et aussi de collaborer avec des maîtres comme Paul Watzlawick, Giorgio Nardone, Jim Coyne, Jeffrey Zeig, et Lucy Gill.  Elle a démarré ce parcours en Californie, où après une maîtrise en psychologie et en sciences de l’éducation, elle a débuté la formation de psychothérapeute au Mental Research Institute (MRI) de Palo Alto. En 2008, Teresa Garcia-Rivera  a fondé le CIRCÉ (Paris), Centre d’Intervention et de Recherche sur le Changement et l’Évolution des systèmes humains (http://www.circe-mri.comet http://circe-mri.typepad.com).

Elle est par ailleurs co-auteure des livres A la recherche de l'école de Palo Alto (Editions du Seuil), La double contrainte (Editions de Boeck), Panorama des thérapies familiales (Editions du Seuil)…

 

Join our Social network
linkedin image

ICF Belgium RSS Feeds

Int. Coach Federation Belgium

ICFB Educ. ICFB Educ. ICFB Memb. ICFB Memb. ICFB News ICFB News ICFB Press ICFB Press