Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

Annonces de formations

« Tout ce qui nous irrite chez les autres
peut contribuer à mieux nous connaître »
(Carl Jung)




 

La bio-systémique relationnelle

18 et 19 septembre 2017
Plus 3h d'atelier pratique

 


Pour gérer une situation relationnelle compliquée, penser « individu » ne suffit pas, il faut y associer les interactions entre ces individus. La Bio-Systémique Relationnelle (BSR) vient compléter et enrichir naturellement la gestion des relations difficiles.

En changeant d'angle de vue, au final, tout semble souvent plus simple que cela n'y paraissait.

La bio-systémique relationnelle permet de comprendre ce qui est universel dans les relations humaines. Elle met en évidence les fonctionnements neuropsychologiques propres au cerveau humain indépendamment de la culture.

Elle s'intéresse aux relations « chroniques » qui perdurent dans le temps : le couple, la famille, les collègues, les amis,…

La première question à se poser quand on explore le contexte d'un comportement problématique est : « Où sont les gains, où sont les pertes ? ».

En effet, la vie relationnelle est notamment sous-tendue par "des récompenses et des punitions cachées", souvent paradoxales, qu'on entretient ou qu'on subit sans le savoir. Les démasquer et les comprendre permet de désamorcer en douceur de nombreux conflits ou rapports de force.

 

BENEFICES POUR LES PARTICIPANTS

  • Comprendre si les problèmes relationnels viennent du contexte, de la relation ou des individus impliqués dans la relation.
  • Expérimenter des exercices qui mettent en évidence les gains et pertes, objectifs et subjectifs, dans une relation.
  • Intégrer des exercices et jeux de rôle afin de mettre en évidence les comportements qui entretiennent la chronicité du problème relationnel.
  • Expérimenter des exercices afin d'augmenter la connaissance de l'autre et de ses attentes comme l'exercice du metteur en scène.
  • Comment l'autre peut avec bienveillance dénoncer des comportements problématiques chez moi et m'aider à les changer et inversement.
  • Apprendre la communication authentique : on communique tout ce qu'on pense utile de partager pour le bien de la relation.
  • Pratiquer la méta communication : je communique sur mes ressentis et sur mes difficultés dans la relation.
  • Pratiquer la communication ouvrante qui stimule l'intelligence adaptative de mon interlocuteur.

 

POUR QUI ?

Ces 2 jours s'adressent à tout individu qui est en relation (couple, famille, association, collègue,…) et aux coachs qui souhaitent compléter leur palette d'outils individuels par des outils relationnels.
 

ANIME PAR CATHERINE SCHWENNICKE

  Catherine Schwennicke   "Passionnée par les comportements humains, Catherine Schwennicke a trouvé en l'approche neurocognitive et comportementale un modèle de l'humain qui lui permet de contribuer à une humanité plus consciente, plus épanouie et plus sereine."

Catherine est Formatrice experte à l'ANC (Approche Neurocognitive et Comportementale) à l'Institute of Neurocognitivism depuis 2008.

Partenaire IME (Institut de Médecine Environnementale), Catherine est formatrice, psychologue et thérapeute, dans les entreprises, les écoles et le domaine de la santé depuis 2006. Elle est également Superviseur de thérapeutes.

Elle est co-auteur du livre «Parent Zen : comprendre le stress pour rétablir l'harmonie en famille» avec Brigitte Durruty et co-créatrice du programme "Savoir-Etre à l'école" en 2007 en Belgique via l'asbl Learntobe.

Catherine est également thérapeute EMDR (traitement des chocs traumatiques).


INFORMATIONS PRATIQUES

DATES : 18 et 19 septembre 2017 (plus 3h d'atelier pratique)

LIEU : Bruxelles (Avenue Charle-Albert 11 - 1170 Bruxelles)

INSCRIPTION : La bio-systémique relationnelle (places limitées)